MISE EN PLACE D'AGENCES REGIONALES

altLe ministère de l'Aménagement du Territoire et de la Décentralisation (MATD) a tenu le vendredi 06 novembre 2013 dans la salle de conférence du Liptako Gourma à Ouagadougou

,un atelier national afin d'examiner pour adoption, les projets de décrets fondateurs des Agences régionales de Développement (ARD). La rencontre a été présidée par le Ministre Toussaint Abel COULIBALY. Elle a connu la participation des présidents des Conseils Régionaux, des représentants des structures fa?tières des deux ordres de Collectivités Territoriales (ARBF, AMBF), des Partenaires Techniques et Financiers, des Organisations de la Société Civile et des représentants de l'Administration publique.Trois projets de décrets ont été portés à la connaissance des participants pour examen et adoption à cet atelier National. Il s'agit du projet de loi portant création même des ARD, du projet de convention portant constitution d'une ARD (les membres, la nomenclature) et du projet de proposition du kit minimum pour le fonctionnement des ARD (locaux, matériels roulants et pour le fonctionnement,...).

L'élaboration de ces projets, faut-il le rappeler, a connu plusieurs phases. En effet, du 15 au 30 octobre 2012, le gouvernement a initié une série d'ateliers régionaux qui a permis de recueillir les avis et suggestions des différents acteurs locaux impliqués dans le développement. Les amendements et recommandations ainsi recensés ont permis au groupe de travail commis à la tache de consolider les projets de textes, lesquels projets ont été finalisés grâce aux contributions des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) de la décentralisation.

En marge de ces conciliabules, le MATD a également initié des voyages d'étude au Sénégal, pays qui est à sa 3ème génération des ARD. Ainsi, le Burkina veut s'inspirer de l'expérience enrichissante du Sénégal qui expérimente les ARD depuis 1996. Et c'est fort de ces différents acquis, que le groupe de travail sur la mise en place des ARD s'est ensuite réuni les 28 et 29 octobre 2013 à Ouahigouya au cours d'un atelier technique pour examiner et finaliser les projets de décrets fondateurs des ARD.alt

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les faits, les altARD sont des structures techniques dont la mission consistera à assister les 364 collectivités territoriales du Burkina, à savoir les 351 communes et les 13 régionset à renforcer leurs capacités en ressources humaines, infrastructurelles et financières. Le Ministre de l'Aménagement du Territoire et de la Décentralisation Toussaint Abel COULIBALY a souligné dans son discours, les ARD sont appelés à regrouper toutes les compétences auxquelles les collectivités territoriales doivent faire recours pour une maitrise d'ouvrage locale efficiente. En effet, la création des ARD viendra résorber les nombreuses difficultés liées à la maitrise d'ouvrage que connaissent les communes et les régions. Et vus les besoins, les collectivités ont à l'occasion formulé des recommandations pertinentes, au nombre desquelles, la durée du mandat des membres et du président préciser, les critères du choix du nombre de représentants des collectivités au sein de l'ARD, les critères de désignation du président du Conseil d'Administration et de l'Assemblée Générale, et la prise de dispositions budgétaires pour le fonctionnement annuel des ARD.

Tous, à l'image du Directeur Général de l'Aménagement du Territoire et du Développement local (DGAT/DL) Jean-MarieOUATTARA,ont formulé le voeu de voir les ARD mises en place dans les plus brefs délais. Pour l'heure, les projets de décrets fondateurs de ces structures ainsi adopté à l'unanimité des participants de l'atelier national, seront d'abord soumis en conseils des ministres pour approbation dès janvier 2014, selon le calendrier du MATD.

Photos

 
 
 
 
 
 

Video

videoL'invité du jour sur africa 24